Retenu dans le cadre de l’appel à projets soutenu par le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA2) « Open data au sein des territoires », le projet QUALIDATA propose de créer une plateforme nationale capable de tester la qualité des données publiées au niveau local, de qualifier les sources et de permettre des exploitations cohérentes au niveau national.

Nommée VALIDATA suite au groupe de travail du mois de juin, elle offre à ses utilisateurs la possibilité de vérifier la conformité de ces données par rapport aux modèles définis dans le cadre du Socle Commun des Données Locales (SCDL).

En détectant d’éventuelles erreurs ou anomalies, en amont ou en aval de leur publication, elle aide à harmoniser les données locales ouvertes, elle engage à améliorer leur qualité et elle facilite leur exploitation par les réutilisateurs. Une première version de l’API est disponible depuis quelques jours. La Métropole de Grenoble, La Ville de Grenoble et le SMTC utilise aujourd’hui cet outils dans le cadre de leur démarche OpenData.

Coordonné par OpenDataFrance, Validata est un projet collaboratif et ouvert.

Il s’appuie sur les expertises croisées de Jailbreak, La Fing et Datactivist. Il associe de nombreux acteurs territoriaux en tant que souscripteurs (participation au financement) et/ou expérimentateurs (tests et retours d’usage). Il est soutenu par l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA2 pour le “développement de l’open data au sein des territoires”) et suivi par la mission Etalab de la DINSIC.