La  Métropole de Grenoble et la Ville de Grenoble accueillaient, mercredi 4 octobre 2017, la restitution intermédiaire publique OpendataLocale #2.

Au delà de faire le point sur la démarche Open Data et l’avancé des territoires, ces journées ont pour objectif de réunir les acteurs autour de la thématique de l’Open Data et de leur proposer différents ateliers de travail.

La restitution du 4 octobre a permis de présenter aux participants, le travail réalisé autour de la constitution d’un socle commun de données locales permettant en quelque sorte la création d’un référentiel des données sur l’ensemble du territoire français. Ce socle commun décrit les jeux de données prioritaires que devraient publier une collectivité.
Cette normalisation permet :

– de faciliter l’identification des données prioritaires que doivent publier les collectivités (avec un focus sur les compétences des communes de petite ou moyenne taille);

– d’établir un référentiel national minimal et interopérables;

– la mise à disposition d’outils d’extraction des données à un format standard de la part des éditeurs et services informatiques interne

Parmi les autres ateliers proposés : la découverte du jeux sérieux « les explorateurs de données territoriales », les actions des services déconcentrés de l’État à travers le Lab @rchipel .

Au delà de cette journée, une délégation de la Métropole de Grenoble a pu suivre la formation de formateurs proposée dans le cadre de ce dispositif. Il s’agit d’offrir un contexte d’acquisition de connaissances sur des sujets pointus et experts (l’innovation publique et l’Open Data) tout en renforçant des compétences de formation (jeux de rôle et projets collaboratifs, notamment autour du jeu : « Les explorateurs des données territoriales ») et des différentes possibilités de mise en œuvre d’animations spécifiques d’une démarche d’ouverture de données sur tout ou partie de ses modules.