Une journée de travail autour des enjeux d’ouverture des données publiques s’est tenue à la Plateforme de Grenoble le 22 mars dernier autour des intervenants :
Simon Chignard, spécialiste de la donnée en France et,
Charles Népote, directeur de programme pour la Fing (Fondation internet nouvelle génération)

Proposant un temps d’atelier pour les équipes des collectivités et un temps de conférence grand public, la journée a rencontré un succès autant technique que public et a lancé officiellement la démarche d’ouverture des données publiques menée par Grenoble Alpes Métropole, la Ville de Grenoble et le Syndicat Mixte des Transports en Commun.

 

Atelier « Open data et collectivités »

Ouvert par Laurence Comparat, adjointe au Maire de Grenoble en charge de l’ouverture des données publiques, l’atelier de sensibilisation aux enjeux de l’ouverture des données a rassemblé plus de 80 agents et techniciens des collectivités de la métropole grenobloise.
Outre la présentation de la procédure interne et de l’équipe mise en place pour porter cette dynamique, l’atelier a permis un partage des premières questions sur le sujet : comment mesurer les risques connus (sécurisation des données et garantie sur leur réutilisation, respect des réglementations, de l’anonymisation) face aux potentiels d’opportunités encore inconnues.
L’éclairage par Simon Chignard des démarches entamées dans les principales métropoles en France apportant déjà de nombreuses réponses.

La métropole s’est doté d’un outil web interactif le portail data.metropolegrenoble.fr donnant accès aux jeux de données libérés.
Zonage des écoles, projets d’urbanisme, position des arceaux vélo, le portail propose déjà les premiers jeux ouverts et quelques outils de visualisation.
Il s’enrichira progressivement de nouveaux jeux.

 

L’atelier s’est poursuivi avec la conférence « L’open-data et la valeur des données numériques » de Simon Chignard


————————————————————————————————————————

Retrouvez le storify de l’atelier